Samedi 18 mai 2019 : visite exclusive guidée du mythe d’Hercule à la Villa D’Este (Tivoli)

Envie d’une escapade loin du tumulte romain ?… L’Union vous propose un voyage dans le temps à Tivoli samedi 18 mai 2019, là où la nature rencontre l’architecture et l’histoire…

Située à environ 30 km à l’est de Rome, la ville est connue pour sa vue imprenable sur la campagne romaine, ses magnifiques villas classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, ses chutes d’eau et ses fontaines.

Programme

La matinée commencera par la visite guidée de Villa d’Este sur le thème « Le mythe d’Hercule à la Villa d’Este ».

Personnalité forte de la Renaissance italienne, le cardinal Hippolyte II d’Este obtient la charge de gouverneur de Tivoli en 1550. Constructeur dans l’âme, il y fait aménager une villa sans pareille, inscrite depuis 2001 sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Son concepteur, Pirro Ligorio, imagine pour le palais tiburtin du prélat, une iconographie riche et savante. Cette dernière fait la part belle au mythe d’Hercule, mais pourquoi donc?… Venez le découvrir par vous-même, au cours d’une visite commentée sur les pas du héros grec.

Félix, étudiant en deuxième année de master médiation culturelle à l’Université Paris 3, actuellement un stage de cinq mois à l’Istituto Villa Adriana e Villa d’Este(Tivoli) sera notre guide dans cette fantastique découverte.

Une visite exclusive donc, sans majoration de prix, commentée en français, d’une durée d’une heure et demie à deux heures, incluant la découverte des appartements du niveau inférieur de la Villa d’Este et des jardins.

La visite sera suivie d’un déjeuner au restaurant Taverna Quintilla, à deux pas de la Villa.

Pour ceux qui désirent prolonger leur séjour à Tivoli, la journée pourra se poursuivre par une promenade digestive dans le parc de Villa Gregoriana pour admirer la cascade de l’Aniene avec son saut de 120 m, ses grottes naturelles, ses sentiers et ses vestiges antiques. L’entrée du parc se trouve à environ 600 m du restaurant, soit à 9 minutes à pied.

Tarifs

Le tarif (à régler sur place) comprenant l’entrée et la visite guidée de Villa d’Este est de :

  • 10€ pour les adultes,
  • 2€ pour les jeunes entre 18 et 25 ans (sur présentation d’une pièce d’identité),
  • gratuit pour les enfants moins de 18 ans (sur présentation d’une pièce d’identité à partir de 15 ans).

Le prix du déjeuner au restaurant est de 20€ par personne.

L’entrée du parc de la Villa Gregoriana (facultatif) est de : 8€ pour les adultes – 3€ pour les enfants de 6 à 18 ans – gratuit pour les membres FAI.

Rendez-vous

Rendez-vous à 9h45 devant la billetterie de Villa d’Este, Piazza Trento, 5 à Tivoli. Soyez ponctuels !

Réservation obligatoire avant le mercredi 15 mai par mail à l’adresse unionfrancerome@gmail.com

Retour sur l’événement

La pluie du matin n’arrête pas le pèlerin… Faisant fi des prévisions météorologiques défavorables, nous nous rendons à Tivoli pour visiter Villa d’Este, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001. Située au numéro 5 de Piazza Trento, l’entrée de la Villa ne permet pas d’imaginer qu’il se cache un magnifique palais derrière cette façade.

Personnalité forte de la Renaissance italienne, le cardinal Hippolyte II d’Este  – encore appelé le cardinal à l’aigle blanc, emblème de la famille d’Este – obtient la charge de gouverneur de Tivoli en 1550. Il est le fils d’Alphonse 1erd’Este et de Lucrèce Borgia. N’ayant pas réussi à devenir pape, il fait construire une somptueuse villa entourée de fabuleux jardins en terrasses pour montrer sa magnificence et son pouvoir. Son concepteur, Pirro Ligorio, imagine pour le palais tiburtin du prélat une iconographie riche et savante qui fait la part belle au mythe d’Hercule, mais pourquoi donc ?… Pour en comprendre la raison, il nous faut remonter dans l’arbre généalogique du cardinal jusqu’à son grand-père, de son vrai nom, devinez ?… Hercule 1erd’Este !

Forts de ces premières informations, données par notre guide, Félix, étudiant en deuxième année de master médiation culturelle à l’Université Paris 3, actuellement en stage de cinq mois à l’Istituto Villa Adriana e Villa d’Este, nous partons donc sur les traces du héros grec à travers les différentes salles et même dans les jardins.

De son premier nom Alcide, Hercule est le fils de Zeus et d’Alcmène, une mortelle que le dieu a séduite en prenant l’apparence de son mari. Cette infidélité vaut à l’enfant, avant même sa naissance, la haine de la déesse Héra, sœur et épouse de Zeus. Promis à une grande destinée, Hercule fait rapidement preuve d’une force surhumaine qui le conduit à mener une guerre victorieuse contre les Myniens du royaume d’Orchomène. C’est cette victoire qui lui permet d’obtenir la main de Mégara, fille de Créon, roi de Thèbes, avec qui il aura plusieurs enfants. Mais la colère d’Héra n’est pas loin… et elle le rend si fou qu’il tue ses enfants et sa femme ! Ce n’est qu’après avoir retrouvé ses esprits que le héros réalise ce qu’il a fait. Il part alors consulter la Pythie pour savoir comment expier ses fautes. L’oracle lui dit de se mettre au service de son ennemi, Eurysthée, roi de l’Argolide, et d’accomplir les tâches qu’il lui ordonnera. Celui-ci, sur les instances d’Héra – toujours sur le pied de guerre ! – lui impose douze tâches réputées irréalisables, les fameux « douze travaux d’Hercule ».

Nous nous prenons bien vite au jeu d’identifier le héros dans les diverses fresques et grotesques qui décorent les salles somptueuses. Quant à notre guide, il est intarissable à nous raconter l’histoire du demi dieu et de ses exploits.

La visite se poursuit dans les jardins, tout simplement grandioses. L’allée des cent fontaines relie la villa aux jardins. L’escalier central est bordé lui aussi de fontaines. Il est à noter que le réseau hydraulique de toutes ces fontaines ne fonctionne que par gravité, aucun mécanisme à proprement parler n’étant présent. Plus bas, les viviers et la fontaine de l’orgue, en arrière plan, constituent une des principales attractions du jardin.

Avant de quitter la villa, nous jetons un rapide coup d’œil à l’exposition temporaire Eva vs Evadans les appartements supérieurs, qui présente l’ambivalence de la femme dans l’imaginaire occidental de l’antiquité au 20èmesiècle.

Il est maintenant temps de penser à se restaurer car toutes ces émotions nous ont creusé l’appétit !… Nous nous dirigeons vers la Taverna Quintilia, au numéro 4 du Vicolo Todini, à deux pas de là, où une belle table nous attend. La cuisine typique napolitaine est raffinée, les plats copieux et les prix raisonnables. Ajoutez à cela, un service impeccable et un personnel sympathique, c’est tout ce qu’il nous fallait pour passer un excellent moment. Bref, une adresse à conseiller absolument !!!

By |2020-01-10T18:58:28+00:00mai 18th, 2019|Past Events|0 Comments

About the Author:

Bonjour et merci de votre visite sur le site de L´Union - Français de Rome et du Latium ! Nous vous proposons toutes les informations sur la vie de notre association, à commencer par nos Rendez-Vous. - N´hésitez pas à nous contacter. Laurence Morel-Chevillet